Une allergie professionnelle au maïs des médicaments !
Publié par La Pharmacienne le Juillet 15 2010 10:32:31
La farine et l’amidon de maïs sont présents dans de nombreux aliments manufacturés mais aussi dans les médicaments.


Une allergie alimentaire au maïs a déjà été décrite dans le passé. Une sensibilisation professionnelle vient d’être rapportée. Il s’agit du cas d’une jeune apprentie de 19 ans qui présentait tous les jours une éruption érythémateuse prurigineuse des 2 mains et du visage associée à une difficulté respiratoire environ 2 heures après le début de son travail dans une compagnie pharmaceutique. Elle n’avait aucun antécédent atopique.


Amidon de maïs, cellulose microcristalline et lactose étaient le principaux excipients des médicaments fabriqués (aspirine, nifédipine, acarbose, ciprofloxacine et moxifloxacine).


Les IgE spécifiques des allergènes communs, du maïs et du latex étaient indétectables.


Les prick-tests cutanés étaient négatifs pour les allergènes alimentaires principaux.


On a alors effectué des prick-tests avec les comprimés fabriqués sur le lieu de travail de la patiente. Le test a été positif pour le comprimé d’aspirine de ce laboratoire mais aussi d’une compagnie concurrente. Le test était cependant négatif avec de l’aspirine pure.


Une hypersensibilité immédiate de type I a été mise en évidence par des prick-tests cutanés au son de maïs et à la farine de maïs.


Le Western Blot de la farine de maïs incubée avec le sérum de la patiente a identifié une bande de 50 kDa correspondant peut-être à un allergène protéique de l’endosperme du maïs. Si l’amidon de maïs est composé presque exclusivement de carbohydrates, il peut cependant contenir de 0,3 à 1% de protéines (7 à 13% pour la farine) et donc être responsable d’allergie...


Dr Geneviève Démonet, JIM

Maniu C-M. : Maize: a new occupational allergen in the pharmaceutical industry. Allergy 2010; 65 (7): 930-931