L’aspirine et l’ibuprofène ralentirent le mouvements
Publié par hammar le Septembre 26 2010 15:00:31
La fréquence de prise des analgésiques pendant le traitement orthodontique a amené les auteurs à réaliser une étude visant la compatibilité des molécules avec les mouvements orthodontiques. L’étude in vivo, sur des rats de laboratoire, teste l’acide acétylsalicylique (aspirine), l’ibuprofène et l’acétaminophène.
Les différences sont statistiquement significatives et surprenantes. Agissant sur la sécrétion de prostaglandines, l’aspirine et l’ibuprofène diminuent le nombre d’ostéoclastes et ralentiraient ainsi le mouvement dentaire provoqué. L’acétaminophène n’affecte pas ce processus et c’est la seule molécule en présence de laquelle le mouvement dentaire se
déroule comme pour le groupe témoin.
L’étude est intéressante et aidera l’orthodontiste américain à prescrire les analgésiques d’une manière plus ciblée. Pour ce qui nous concerne, il faudra attendre soit la commercialisation du Tylenol en France, soit une étude similaire qui prendra en compte le paracétamol (Doliprane, Daphalgan).


Source : Arias OR, Marquez-Orozco MC.
Aspirin, acetaminophen and ibuprofen: their effects on orthodontic
tooth movements.
Posté par dentisfuturis