Mangez varié!!!
Publié par Administrateur le Mai 30 2011 12:42:48
C'était à Cannes, sur la Croisette en plein festival. Le chef Christophe Leroy, propriétaire de plusieurs tables dans le sud de la France, lançait son concept d'« Eternity food ». Comme une promesse de « vie éternelle », grâce à ses menus composés de produits naturels contenant des antioxydants puissants « qui combattent le vieillissement et favorisent la régénération des cellules ».

Ce concept de « promesse de santé » devient envahissant. Il pullule dans les rayonnages des librairies et des supermarchés, servi comme argument de vente par des groupes alimentaires. Les plats de ce chef sont sûrement très bons. Mais son opération de communication ressemble aux conseils des pseudo-nutritionnistes qui assurent, à tour de livres, que le brocoli, le poivron ou la grappe de raisin nous sauveront tous du cancer.

Ce marketing santé a été contré cette semaine par la dernière étude de l'Agence de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses). « L'aliment miracle n'existe pas, assure Irène Margatis, chef de l'unité d'évaluation des risques nutritionnels et cheville ouvrière de cette étude. Un aliment, et même une catégorie d'aliments, pris isolément, ne peut ni favoriser ni empêcher le cancer. »

« L'effet protecteur du sport »

Ce rapport rappelle que plusieurs facteurs sont à l'origine du cancer, comme les comportements individuels - dont la nutrition fait partie, ainsi que l'activité physique -, mais aussi l'environnement. Il encourage le consommateur à revenir aux fondamentaux : « Pour mettre toutes les chances de son côté, il faut aller vers une diversité alimentaire », insiste cette experte.

Bref, on mange de tout, mais avec parcimonie pour certains produits qui augmentent le risque de certains cancers. « C'est le cas des boissons alcoolisées, de la viande rouge, de la charcuterie, du sel, des compléments alimentaires à base de bêta-carotène. » Ces derniers sont par ailleurs fortement déconseillés chez les personnes déjà à risque, notamment les fumeurs. D'autres aliments se classent comme « des contributeurs à la diminution du risque ». Parmi eux, les fruits et les légumes.

L'étude de l'Anses recommande d'associer cette alimentation équilibrée à de l'exercice régulier. « L'activité physique prévient tous les cancers liés au surpoids, par son effet protecteur très fort, explique la professeure Margaritis. Elle modifie le métabolisme, c'est-à-dire la façon dont l'organisme transforme les aliments. » Du sport et une alimentation saine pourraient éviter jusqu'à un tiers des cancers les plus communs dans les pays industrialisés. À vos baskets et vos paniers !

source : Ouest france