Chlef: Colloque international sur les miracles scientifiques dans le Coran
Publié par hammar le Décembre 10 2008 14:41:40
Le livre sacré a contribué à expliquer les grands phénomènes qui régissent l'univers et dont la plupart n'ont été (re)» découverts» qu'au 20e siècle par les savants...

Nouvelles étendues

Le livre sacré a contribué à expliquer les grands phénomènes qui régissent l'univers et dont la plupart n'ont été (re)» découverts» qu'au 20e siècle par les savants. Grâce au Coran, la plupart des secrets de l'univers ont été rendus accessibles à l'être humain. Dans ce contexte, un colloque international sur les miracles scientifiques dans le Coran et la sunna relatifs aux domaines de la médecine et la biologie aura lieu à Chlef du 23 au 25 février 2009, placé sous le haut patronage de Son Excellence le Président de la République et le soutien de MM. le Ministre des Affaires religieuses et des Wakfs et le Wali de Chlef.

Il a été organisé par l'association du corps médical privé de la wilaya de Chlef (ACMPC) en collaboration avec la faculté des sciences biologiques et agronomiques de l'université Hassiba Benbouali de Chlef. Un comité scientifique composée de spécialistes dans différents domaines et quatre commissions ont été installés par l'ACMPC et travaillent avec acharnement, mettant à profit leur longue expérience pour faire de cet important événement, une réussite totale. Plusieurs chercheurs du monde islamique, dont certains de réputation mondiale, ont déjà confirmé leur participation. Il est souhaité une participation massive des enseignants-chercheurs de nos différents établissements universitaires du pays. Ils peuvent confirmer leur participation avant le 15 janvier en consultant le site du colloque sur internet : www. nadwetchlef.org

Plusieurs infrastructures d'accueil pour l'hébergement et la restauration au niveau de la wilaya de Chlef, dont deux de haut standing, sont réservées.

De ce colloque, des vérités sont attendues qu'on a voulu occulter pour porter préjudice à l'islam et à son livre sacré.


Source : quotidien d'oran