Coca cola et Pepsi contiennent une substance cancérigène
Publié par Administrateur le Mars 09 2012 15:05:32
Coca-Cola, la boisson la plus vendue au monde, va devoir changer sa recette. En effet, dans sa composition entre un colorant, le 4-methylimidazole (4-MEI)...

Nouvelles étendues
Coca-Cola, la boisson la plus vendue au monde, va devoir changer sa recette. En effet, dans sa composition entre un colorant, le 4-methylimidazole (4-MEI), qui sert à lui donner sa couleur caramel. Sauf que le 4-MEI, également utilisé par les marques concurrentes de Coca, dans certaines sauces soja et quelques bières, est soupçonné, selon certains scientifiques, d'être cancérigène, pointe Le Monde.fr, qui relaie lui-même une information de Discoverynews.

Dans les faits, c'est une association de défense des consommateurs américaine, le Centre pour la science dans l'intérêt du public (CSPI), qui a tiré le signal d'alarme en 2011 en faisant parvenir à l'administration de l'alimentation une pétition dénonçant les effets potentiels du colorant. Résultat, le 4-MEI a finalement été inscrit en Californie sur la liste des substances cancérigènes, et son niveau de consommation journalier a été fixé à 29 microgrammes.


Une canette de 33 cl de Coca-Cola en contient de 142 à 146 microgrammes

Pour information, aux Etats-Unis, une canette de 33 cl de Coca-Cola en contient de 142 à 146 microgrammes, et de 103 à 113 pour la version light. Le célèbre soda va donc devoir s'adapter pour revenir sous la barre des 29 microgrammes. Mais, au dires de la marque, sans en changer le goût. En Europe, où la législation est beaucoup plus permissive, la limite légale explose tous les records. En effet, elle a été fixée par une directive de l'UE à 250 milligrammes par litre, soit... 80.000 microgrammes par cannette ! Chercher l'erreur...

Enfin, par souci d'une plus grande transparence, le CSPI souhaite un changement d'étiquetage, rappelle Le Monde.fr. L'association demande que le colorant contenant du 4-MEI soit renommer « colorant caramel issu de l'ammoniac et du sulfite » ou « colorant de caramel chimiquement modifiée ». Car, explique le président de CSPI, « en lisant "colorant caramel", de nombreux consommateurs pensent que c'est coloré avec du caramel, mais cet ingrédient n'a rien à voir avec un caramel ordinaire ».