Stérilet : 20 fois plus efficace que la pilule
Publié par Administrateur le Mai 31 2012 17:38:24
Accusé de tous les maux, d'être inefficace, pourvoyeur d'infections, de grossesses non désirées, le stérilet - le plus vieux moyen de contraception - a été abandonné par les femmes et les médecins. Aujourd'hui, de nombreuses études estiment que, bien placé, le stérilet en cuivre serait jusqu'à 20 fois plus efficace que la pilule. Encore une preuve que c'est dans les vieilles marmites qu'on fait la meilleure soupe.

Une étude vient de prouver que le stérilet était une méthode contraceptive bien plus efficace que la pilule, mais que c’était aussi le moyen le moins utilisé par les femmes. Comment expliquer que les femmes ne l’utilisent pas plus fréquemment ?

Marie-Laure Brival : Je pense que c’est avant tout en raison des médecins. Ils sont encore influencés par l'évènement de Dalkon Shield, qui était un des premiers stérilets commercialisés dans les années 70, aux Etats-Unis et qui était très différent des stérilets actuels. En effet, le fil était tressé et il y a eu une série d’infections graves qui ont mené à son interdiction. Cette histoire est restée dans les esprits et le stérilet a été associé au risque infectieux. Cette idée a voyagé jusqu’en Europe et s’y est aussi implantée.

Or, très rapidement l’OMS a pris les choses en main en démontrant par des études multicentriques que le stérilet n’était pas du tout dangereux et cela a permis un début de réhabilitation dans les années 90. Malgré tout cela, il est resté dans l’esprit des femmes et des médecins que le stérilet était la cause de nombreuses infections alors que c’était tout à fait faux.

Je crois surtout que les médecins ont eu très peur du risque infectieux et de fait ne le proposaient qu’en méthode de seconde intention pour des femmes ayant déjà eu des enfants afin d'éviter tout risque de stérilité en cas d’infection. Il n’a jamais été proposé à des jeunes femmes en quête d’une première méthode contraceptive qui n’avaient jamais eu d’enfants.

Ensuite, un deuxième facteur est venir noircir un peu plus la réputation de cette méthode contraceptive. Dans plusieurs cas, il s’est trouvé que le stérilet a provoqué des grossesses non désirées non pas parce qu’il était inefficace, mais tout simplement parce qu’il a été mal posé par les médecins et qu'il s’était déplacé. En effet, si le stérilet n’est pas bien placé dans la cavité utérine, les contractions, les mouvements peuvent aisément le faire bouger, et avec un stérilet qui n’est pas à sa place, c’est exactement comme si la femme ne prenait aucun moyen de contraception. Il faut donc toujours vérifier, trois mois après la pause, par une échographie, qu’il est bien fixé dans la cavité utérine.

Et enfin, une rumeur selon laquelle le stérilet serait la cause de grossesse extra-utérines s'est propagée, ce qui après de longues études, n’a toujours pas été démontré.

Ainsi, sur le plan médical, il y a eu après Dalkon Shield, une succession de malentendus qui ont entachés injustement la réputation du stérilet.

Source : Atlantico