Les banques de sperme en manque de dons
Publié par Administrateur le Septembre 15 2013 10:43:13
Seulement 250 dons de sperme par an, chaque année. Ce chiffre est bien inférieur au nombre de couples en attente de pouvoir fonder une famille grâce à la procréation assistée.

Nouvelles étendues
A l'occasion du 40e anniversaire des Centres d'étude et de conservation des œufs et du sperme humains (CECOS) et parce que le nombre de dons de sperme diminue, deux journées de débats sont organisées ces jeudi et vendredi à Paris pour s'interroger sur les techniques de reproduction via le don de sperme.

Les nouvelles parentalités, la préservation de la fécondité des femmes avançant en âge grâce à la congélation rapide des ovules, la levée de secret de l'identité de donneur de sperme: autant de sujets qui font partie des débats nouveaux autour desquels les Cecos ont souhaité communiquer.

L'ouverture de la PMA aux couples homosexuels crée des résistances

Ce don est très réglementé, il est anonyme, gratuit et ne peut donner lieu au maximum qu'à dix naissances. Mais les récents débats sur la levée de l'anonymat ou l'ouverture de la procréation assistée aux couples homosexuels ont créé des réticences. Aujourd'hui, les dons de sperme se raréfient et sont en baisse chaque année: 1/3 de moins en 2011, avec 233 nouveaux donneurs, contre 306 l'année précédente. Une situation jugée préoccupante par l'agence sanitaire.

Parallèlement, la liste des couples demandeurs s'allonge: 1.806 couples étaient inscrits dans un des 25 centres français pour bénéficier d'un don d'ovocytes, fin 2011. "Il aurait fallu 900 donneuses supplémentaires pour répondre à l'ensemble de ces besoins", selon l'agence.

Individualisme ou opposition au "mariage gay", seule une étude sociologique sérieuse permettrait de le dire, estime une spécialiste.

Source : BFMTV