L’activation d’une certaine zone du cerveau provoque le sommeil profond
Publié par Administrateur le Mars 02 2015 18:36:21

Nouvelles étendues
Des scientifiques britanniques ont découvert un processus nécessaire pour induire le sommeil profond qui est également utilisé par divers sédatifs. Le facteur clé est l’activation de neurones dans une région particulière du cerveau, ce qui provoque la mise en sommeil d’autres régions. Les résultats ont été publiés dans la revue « Nature Neuroscience ».

Les chercheurs de l’Imperial College de Londres ont utilisé des souris pour analyser le mode d’action de certains sédatifs. Ils ont constaté que les sédatifs activaient l’hypothalamus préoptique. Ces neurones sont responsables de la mise en sommeil des régions du cerveau qui sont inactives pendant le sommeil profond.

Après une période de privation de sommeil, le cerveau déclenche un processus qui aboutit à un cycle de sommeil profond de récupération. Les chercheurs ont découvert que le processus qui est déclenché par les sédatifs est très similaire. Lorsque les chercheurs ont administré à des souris un produit chimique pour activer uniquement certains neurones dans l’hypothalamus préoptique, cela a déclenché un cycle de sommeil de récupération.

« La plupart des personnes pourraient penser que les sédatifs agissent directement en coupant certaines voies nerveuses, mais en réalité, ils commencent par activer une région particulière, l’hypothalamus préoptique, ce qui entraîne alors la mise en sommeil d’autres régions du cerveau », a déclaré l’auteur de l’étude, Nick Franks. Les chercheurs espèrent que les résultats conduiront à l’élaboration de meilleurs sédatifs et anesthésiques.