Doit-on vraiment se forcer à prendre un petit-déjeuner ?
Publié par hammar le Décembre 29 2008 21:18:30
Le petit-déjeuner est désormais un repas sacralisé : n’est-il pas le “repas le plus important de la journée “, celui qui vous confère l’énergie nécessaire à vos activités...

Nouvelles étendues

Le petit-déjeuner est désormais un repas sacralisé : n’est-il pas le “repas le plus important de la journée “, celui qui vous confère l’énergie nécessaire à vos activités ? Qui plus est, tout aliment consommé lors du petit-déj’ ne saurait faire grossir, puisqu’il servira de carburant à vos activités.

Et chacun d’absorber religieusement son jus d’orange, ses cornflakes ou café au lait et sa tranche de pain beurré. Mais à quoi bon prendre un copieux petit-déjeuner si on a trop mangé la veille au soir et que l’on n’a pas faim ?

A quoi rime un petit déj’ avalé dans la précipitation et sans le moindre appétit ? Sachons être à l’écoute de nous-mêmes : ce que l’on mange en se forçant est inutile et reste sur l’estomac. Si on n’a pas faim au saut du lit, attendons d’avoir de l’appétit, et savourons un encas dans la matinée.


le soir d'algérie