Infos en bref..
Publié par La Pharmacienne le Décembre 31 2008 18:27:20
Le Réseau des associations des maladies chroniques a souhaité, mardi à Alger, une "plus grande implication" des pouvoirs publics dans la prévention et la prise en charge des patients...

Nouvelles étendues

ALGER - Le Réseau des associations des maladies chroniques a souhaité, mardi à Alger, une "plus grande implication" des pouvoirs publics dans la prévention et la prise en charge des patients souffrant de ces maladies.

"La situation des malades chroniques (cancéreux, hypertendus, asthmatiques, diabétiques...) doit être parfaitement connue des pouvoirs publics, lesquels doivent être sensibilisés", ont estimé les membres du Réseau lors d'une conférence conjointe, au cours de laquelle l'accent a été mis sur l'ouverture d'un "dialogue" avec les ministères concernés pour établir un "diagnostic fiable" de la situation de ces malades.

Le coordinateur du Réseau, Abdelhamid Bouaâlag, a souligné la nécessité que ces associations soient considérées par les pouvoirs publics comme des "partenaires, qui sont en contact direct avec les malades".


L'escalade militaire à Ghaza ne fait qu'aggraver la situation sanitaire (OMS)

GENEVE - L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde mardi contre l'aggravation de la situation sanitaire prévalant dans la bande de Ghaza du fait de la poursuite des agressions militaires israéliennes lancées depuis samedi sur ce territoire déjà soumis à un blocus depuis un an et demi. "L'escalade actuelle de la violence ne fait qu'aggraver la situation sanitaire et fragilise les civils pris au piège dans ce conflit", a déploré l'organisation onusienne dans un communiqué publié sur son site internet. "Les hôpitaux, qui manquent déjà de tout, comptent des centaines de blessés, notamment des femmes, des enfants et des personnes âgées", a souligné l'OMS.

Un gène appelé STK39 lié à l'hypertension

WASHINGTON - Une étude effectuée par des chercheurs américains, publiée lundi, a révélé la découverte d'un gène dont une variation commune est liée à l'hypertension artérielle. Ce gène, appelé STK39, produit une protéine qui joue un rôle dans le mécanisme rénal régulant la quantité de sodium dans l'organisme, expliquent ces chercheurs à la faculté de médecine de l'Université du Maryland (est).

"Cette avancée a un bon potentiel pour améliorer notre capacité à développer des traitements adaptés à chaque individu, encore appelée la médecine personnalisée, qui permet de combattre plus efficacement l'hypertension", ajoutent-ils.

Cancer: des spécialistes appellent à une meilleure coordination

ALGER- Les participants au dernier jour des travaux du séminaire d'évaluation du Programme national de dépistage du cancer du col de l'utérus tenu dimanche à Alger, ont appelé à une meilleure coordination entre les programmes de la santé publique et de la santé génésique. A ce propos, des spécialistes en santé génésique ont recommandé la poursuite des opérations de dépistage, même si le programme national 2001-2007 est arrivé à terme, soulignant la nécessité d'identifier les obstacles ayant entravé la réalisation des objectifs tracés au titre de ce programme.

Oran: 100 greffes de la cornée réalisées en 2008

ORAN- Cent greffes de la cornée ont été réalisées cette année à Oran, un chiffre jamais atteint depuis 2004, date de la première transplantation de ce type d'organe à l'Etablissement hospitalier spécialisé (EHS) d'ophtalmologie. Cette initiative a été rendue possible grâce à la prise en charge par l'Etat des pathologies graves de l'£il à partir de 2007, année au cours de laquelle 70 patients avaient bénéficié d'une nouvelle cornée, a souligné la direction de l'EHS.

Cancer du col de l'utérus: 200 000 frottis réalisés en Algérie


ALGER- La directrice de la population au ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, le Dr. Nacera Keddad a indiqué, samedi à Alger, que 200 000 frottis ont été réalisés en Algérie pour le dépistage du cancer du col de l'utérus. Intervenant au cours d'une journée d'évaluation du programme national de dépistage du cancer du col de l'utérus, le Dr. Keddad a reconnu le retard accusé dans l'application du programme qui devait toucher 5 millions de femmes.

Doter les services hospitaliers d'appareils d'endoscopie, une nécessité

ALGER- Les spécialistes en hépatologie ont appelé jeudi les autorités publiques à doter les services d'hépato-gastro-entérologie du secteur public d'appareils d'endoscopie. Le Dr Nabil Debzi, spécialiste en hépatologie du CHU Mustapha Bacha a indiqué, lors d'une journée d'étude organisée à ce propos, que les services de gastro-entérologie "ne sont dotés que d'un seul appareil pour l'examen de 40 malades par jour".

"L'utilisation d'un seul appareil d'endoscopie pour l'examen de 40 malades par jour est insuffisante et empêche la stérilisation, a précisé le Dr Debzi qui a ajouté que le non respect de ce délais expose les patients à d'autres maladies".