Croissant-Rouge algérien : Une nouvelle phase de l’aide
Publié par hammar le Janvier 19 2009 18:27:09
Nous restons mobilisés. » C’est le mot d’ordre au Croissant-Rouge algérien. Pour la seconde fois, le président du CRA, le docteur Hadj Hammou Ben Zeguir devra arriver aujourd’hui à Al Arich...

Nouvelles étendues

Nous restons mobilisés. » C’est le mot d’ordre au Croissant-Rouge algérien. Pour la seconde fois, le président du CRA, le docteur Hadj Hammou Ben Zeguir devra arriver aujourd’hui à Al Arich, en Egypte, près des frontières avec la bande de Ghaza.


Deux médecins algériens du CRA, les docteur Khelil et Khouidmi ont pu accéder à Ghaza et travaillent à l’hôpital El Shifa. « Khouidmi, l’urgentiste, organise les services, alors que son collègue algérien, chirurgien, ne sort presque plus du bloc opératoire », explique Djemai Nebbache, doyen opérationnel du CRA, rencontré au siège, boulevard Mohammed V à Alger. Son vaste bureau à l’étage ne désemplit pas : collaborateurs, volontaires, médecins, psychologues et journalistes. « Nous entrons maintenant dans une nouvelle phase suite aux cessez-le-feu (Hamas a décrété hier un cessez-le-feu d’une semaine) : il faut rassembler des dons de la population, car tous les stocks ont été détruits à Ghaza », indique M. Nebbache.

« On attend les instructions précises du Croissant-Rouge palestinien pour l’acheminement des produits alimentaires, les couvertures, etc. », poursuit-il. Le CRA s’occupe aussi d’une autre mission : le rapatriement des familles algériennes vivant à Ghaza. Cinq familles ont déjà été évacuées et une quinzaine attendent toujours les autorisations égyptiennes pour passer à travers Rafah. Sur place, le CRA coordonne également la prise en charge psychologique des enfants qui nécessiteront un sérieux suivi après les violences.

el watan