CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE ANNABA
Publié par hammar le Janvier 28 2009 14:08:44
Annaba sera la première wilaya à créer un centre de dépistage de la surdité des nouveauxnés en Algérie...

Nouvelles étendues
Création du premier centre de dépistage de la surdité

Annaba sera la première wilaya à créer un centre de dépistage de la surdité des nouveauxnés en Algérie.

La décision a été prise samedi dernier par la direction générale du Centre hospitalier universitaire de Annaba en marge de la journée d’étude sur le dépistage organisée le même jour à l’hôpital Dorban. Encadrée par des praticiens du CHU de Reims (Champagne-Ardenne), première région de France à avoir lancé cette opération, la journée a permis aux nombreux professeurs, maîtres-assistants, docteurs en sciences médicales, résidents et internes de profiter de l’expérience de leurs confrères français pour s’initier aux méthodes et pratiques de dépistage dans les maternités et les crèches.

Durant plusieurs heures, les participants ont pu prendre connaissance des différentes étapes du dépistage, notamment celle liée au comportemental du nouveauné. Il a été aussi abordé la démarche psychologique à appliquer pour «l’annonce» du handicap aux parents, particulièrement lorsqu’il s’agit de surdité profonde ou moyenne. «La meilleure méthode pour le dépistage de cette pathologie handicapante reste l’implication de la mère», estime le Pr Abderrahmane Saïdia, président de la Société algérienne d’otorhino- laryngologie (ORL), chef de service à l’hôpital Dorban et directeur général du CHU de Annaba.

Ce nouvel acquis est appelé à renforcer le centre d’exploration auditive fonctionnel depuis des années dans une forme de dépistage de la surdité. Il sera suivi incessamment par les actes de diagnostic de cette maladie qu’est la surdité, sérieusement prise en charge par le ministère de la Santé et de la Population à travers la mise en route du programme national de mise en place de prothèses et d’interventions chirurgicales pour les greffes d’implants cochléaires et binauraux.


le soir d'algérie